close

Anne RochatFiche artiste 33/46

focus

événements

au centre culturel suisse

Depuis 2009, Anne Rochat élabore des projets où le corps est constamment mis à l'épreuve. Elle conçoit ses performances seule ou en collectif. Dès 2015, elle imagine des projets plus ambitieux, qui impliquent un accompagnement technique du spectacle vivant. Pour PerformanceProcess, elle a conçu une performance d'une typologie inédite.

sam 19 Sep
1
18h
3 Mat (création)Centre culturel suisser+33 1 42 71 44 50

19 septembre 2015, 19H45, Anne Rochat traverse le lac de Joux à la nage.
Latitude 46.6167, longitude 6,2333, altitude 1003m.
La température extérieure est de 9 degrés Celsius, la température de l'eau est de 14 degrés.
La technique de nage d'Anne Rochat est la brasse coulée.
La performer nage à une vitesse moyenne de 4 km à l'heure. La traversée du lac représente 13 km de longueur.
La performance 3MAT se déroule en temps réel sur le lac de Joux en Suisse, elle projetée en direct sur la scène du CCS. C’est un projet pluridisciplinaire qui existe telle une performance artistique in vivo et qui fait également l'objet d'un film présenté au théâtre du Spoutnik, à Genève, le 27 décembre 2015.
Création musique : Ariel Garcia, création lumière : Jonas Bühler, chef opérateur : Jérome Bourquin assistant opérateur : Jean Rochat
Remerciements à : Sarah Anthony, Fabrice Berney, Laurent Bruttin, Lydie Rochat et Michel Zurcher.

exposition

au centre culturel suisse

Depuis 2009, Anne Rochat élabore des projets où le corps est constamment mis à l'épreuve. Elle conçoit ses performances seule ou en collectif. Dès 2015, elle imagine des projets plus ambitieux, qui impliquent un accompagnement technique du spectacle vivant. Pour PerformanceProcess, elle a conçu une performance d'une typologie inédite.

Messaline (2012, 11'27'')

Aargauer Kunsthaus Aarau, vidéo, réalisation Malika Pellicioli

Hélichryse (2013, 10'15'')

Institut suisse de Rome (ISR), avec la participation de Mabel Perugini, vidéo, captation Anne-Sylvie Henchoz

extraball

au centre culturel suisse

Depuis 2009, Anne Rochat élabore des projets où le corps est constamment mis à l'épreuve. Elle conçoit ses performances seule ou en collectif. Dès 2015, elle imagine des projets plus ambitieux, qui impliquent un accompagnement technique du spectacle vivant. Pour PerformanceProcess, elle a conçu une performance d'une typologie inédite.

sam 19 Sep
1
18h
3 Mat (création)Centre culturel suisser+33 1 42 71 44 50

19 septembre 2015, 19H45, Anne Rochat traverse le lac de Joux à la nage.
Latitude 46.6167, longitude 6,2333, altitude 1003m.
La température extérieure est de 9 degrés Celsius, la température de l'eau est de 14 degrés.
La technique de nage d'Anne Rochat est la brasse coulée.
La performer nage à une vitesse moyenne de 4 km à l'heure. La traversée du lac représente 13 km de longueur.
La performance 3MAT se déroule en temps réel sur le lac de Joux en Suisse, elle projetée en direct sur la scène du CCS. C’est un projet pluridisciplinaire qui existe telle une performance artistique in vivo et qui fait également l'objet d'un film présenté au théâtre du Spoutnik, à Genève, le 27 décembre 2015.
Création musique : Ariel Garcia, création lumière : Jonas Bühler, chef opérateur : Jérome Bourquin assistant opérateur : Jean Rochat
Remerciements à : Sarah Anthony, Fabrice Berney, Laurent Bruttin, Lydie Rochat et Michel Zurcher.

colloque

+

Notice biographique

bibliographie

interview

images

videos

textes

Élargir l'espace de la scène

Habituée des expériences extrêmes, Anne Rochat prépare une performance d'une typologie inédite. ...

Habituée des expériences extrêmes, Anne Rochat prépare une performance d'une typologie inédite.

Les performances d'Anne Rochat sont souvent des actions qui, en elles-mêmes, pourraient être simples à décrire. Elle traîne une chaise avec les dents sur une place publique, la fait tourner, la renverse, puis la redresse. Dans une pièce délabrée, elle arrache le revêtement du sol, toujours avec les dents. Elle grimpe sur un plan de métal oblique, en faisant un boucan démentiel avec ses pieds, avec tout son corps. Ou encore elle court à travers une place vide avec un bloc de glace attaché à une botte, qui crée un effet d’aliénation et dont le bruit est retransmis par des haut-parleurs. Souvent, ses performances sont accompagnées d'une attaque frontale des objets, des matériaux, du temps. Son engagement physique est impressionnant. Comme quand elle escalade athlétiquement une paroi escarpée au-dessus d'un surplomb.

Anne Rochat a développé plusieurs de ses performances dans des espaces publics, qui demandent une forme d'attention différente. C'est peut-être pour cela que ses actions sont si absurdes, violentes et orientées vers le moment de la surprise : comme en 2013 en face du Rolex Learning Center de l'École polytechnique fédérale de Lausanne, quand elle arrache avec ses dents le collet de la chemise de son partenaire.

Ces dernières années, Anne Rochat cherche aussi à élargir l'espace de la scène où se déroule la performance. Cela signifie qu'elle essaie d'intensifier les objets scéniques et les éléments spatio-temporels dans le contexte de l'institution du théâtre ou de l'opéra, ainsi que des conditions qui les caractérisent. Elle accorde une place au langage dans l'espace de son travail de performance, allant au-delà du bruit et du son et chargeant ses actions corporelles de la signification des mots.

 

Sibylle Omlin

liens