close

Ioannis Mandafounis & Aoife McAtamneyFiche artiste 24/46

focus

événements

au centre culturel suisse

Chorégraphe et danseur prolifique, Ioannis Mandafounis travaille au sein du collectif Mamaza, avec Fabrice Mazliah et May Zarhy, ou dans plusieurs autres configurations. C'est sa première collaboration avec la chorégraphe et danseuse irlandaise Aoife McAtamney.

ven 18 Sep
1
18h
One One One (2015)Centre culturel suisser+33 1 42 71 44 50

Ioannis Mandafounis et Aoife McAtamney invitent à déroger, déranger, perturber mais aussi interroger et interpeller les spectateurs et les passants en balade. Les danseurs traduisent les émotions du public, les transforment pour les lui restituer en une enveloppe dansée. Les artistes s'approprient l'espace public en tant que terrain d'expériences et non de représentation. Pour cela, ils s'engagent physiquement et mentalement dans une action de déstabilisation du réel et se donnent la possibilité d'explorer ses limites et son rapport à la transgression.

exposition

extraball

au centre culturel suisse

Chorégraphe et danseur prolifique, Ioannis Mandafounis travaille au sein du collectif Mamaza, avec Fabrice Mazliah et May Zarhy, ou dans plusieurs autres configurations. C'est sa première collaboration avec la chorégraphe et danseuse irlandaise Aoife McAtamney.

ven 18 Sep
1
18h
One One One (2015)Centre culturel suisser+33 1 42 71 44 50

Ioannis Mandafounis et Aoife McAtamney invitent à déroger, déranger, perturber mais aussi interroger et interpeller les spectateurs et les passants en balade. Les danseurs traduisent les émotions du public, les transforment pour les lui restituer en une enveloppe dansée. Les artistes s'approprient l'espace public en tant que terrain d'expériences et non de représentation. Pour cela, ils s'engagent physiquement et mentalement dans une action de déstabilisation du réel et se donnent la possibilité d'explorer ses limites et son rapport à la transgression.

colloque

+

Notice biographique

bibliographie

interview

images

videos

textes

Du regard au geste

Un duo de danseurs invite les spectateurs à dépasser leurs limites, sans modération. ...

Un duo de danseurs invite les spectateurs à dépasser leurs limites, sans modération.

Ioannis Mandafounis est d'abord un excellent danseur. Né en 1981, il a fait ses classes au Conservatoire de Paris avant d'intégrer le Göteborg Opera Ballet, puis The Nederlands Dans Theater et, surtout, de 2005 à 2009, la prestigieuse Forsythe Company. Parallèlement, il a fondé la Lemurius Company à Athènes en 2004 avec laquelle il a créé des pièces pour le festival de danse d'Athènes, puis, en 2009, il a lancé la Compagnie Project 11 avec Fabrice Mazliah. Sa quête ? Redécouvrir l'expression première du corps. La capacité qu'ont un visage, un bras, un bassin à dire quelque chose de l'humain. Ce parti était particulièrement clair dans Twisted Pair, présenté au Théâtre de l'Usine, à Genève en décembre 2013, sorte d'inventaire ludique pour quatre danseurs où, entre sauts, déplacement, tremblements, le corps était réellement considéré comme un instrument.
Dans One One One, la performance à l'affiche du CCS, à Paris, Ioannis Mandafounis se rend dans la rue. Avec pour seule signalisation visuelle, deux chaises placées côte à côte. Avec Aoife Mc Atamney, les deux danseurs puisent les émotions dans le public et proposent de les renvoyer à l'expéditeur sous forme d'« enveloppe chorégraphique ».

Le principe va plus loin qu'une simple traduction ludique des attitudes humaines, comme ces mimes qui, dans les festivals ou les foules de badauds, suivent les passants pour les imiter. Les deux danseurs entrent profondément en interaction avec les gens présents et les invitent à tester leur propre relation à la transgression.

 

Marie-Pierre Genecand, critique de théâtre et de danse au quotidien Le Temps et à la RTS

liens